De l’arborescence de son site dans un mindmap à l’importation WordPress en 30 secondes

J’imagine que je ne dois pas vous présenter le mindmapping.

Le logiciel est souvent utilisé dans l’univers du web pour créer une carte d’un site (sitemap) avant sa création ou pour une refonte.

Exemple de carte d'un site web

Cet exercice est souvent très pratique pour gérer une réunion avec votre client. L’ensemble des idées peuvent-être rapidement collectées. En quelques minutes votre oeil expert arrivera à restructurer la carte du site.

Document facile à partager, votre client pourra rapidement valider l’adhésion à la structure du site.

Mais si on pouvait aller plus loin et gérer un processus complet !

  1. Créer votre sitemap
  2. Ecrire les titres de vos pages
  3. Développer le contenu
  4. Créer le maillage interne entre les pages

Et puis convertir le fichier mindmap en une archive d’importation wordpress.wxrd

Une carte heuristique permet d’ajouter des notes sur les noeuds.  Ce qui rend le travail de recherche assez pratique pour pouvoir développer les idées plus en avant

Donc l’idée qui est suggérée ici serait d’utiliser une carte pour écrire ou collecter toutes les informations à afficher dans les pages d’un site.

  1. Chaque noeud devient le TITRE de la page
  2. Chaque note attachée à un noeud devient le CORPS de l’article

Il reste cependant différentes questions importante à gérer pour utiliser une carte comme support ultra-complet pour gérer un site web

  1. Les liens entre les pages (et les liens sortants)
  2. Les ressources images à utiliser dans les pages
  3. Les catégories et les tags
  4. Et d’autres paramètres avancés comme le nom des auteurs, le statut de publication des pages, des meta-données, …

L’idée de base reste d’avoir un module de conversion qui s’occupe de résoudre toute la partie compliquée du travail.

Avoir une baguette magique dans la conversion qui vous crée automatiquement TOUT le maillage interne de vos pages !

Si le maillage de base était automatique?

  • Si un noeud parent reliait automatiquement ses enfants?
  • Si un noeud reliait automatiquement ses frères et soeurs?
  • Si au coeur d’une note, je pouvais ajouter un lien vers une autre note?

Toutes ces actions sont possibles. Ce qui rend un maillage automatique instantané.

Combien de temps vous faut-il pour importer 100 articles dans un WordPress?

A raison de 3 minutes par article, il vous faudrait 5 heures sans vous arrêter.

  • Ouvrir votre admin WP
  • Créer un nouvel article
  • Copier votre article depuis un google doc
  • Coller votre article en évitant les balises du traitement de texte
  • Relire votre article
  • Placer les bonnes balises Hn, strong, ul, li
  • Placer une image à la une
  • Insérer des médias dans la page
  • Sauver votre article

3 minutes semblent même un peu juste.

Avec les pauses, on va dire que cela prend facilement 1 journée de travail.

Et encore, vous n’avez pas commencé à gérer le maillage interne pour avoir votre silo tout propre ou votre cocon sémantique. Là vous pouvez rajouter 3 à 5 jours si vous devez passer sur les 100 articles pour aller y placer 4 à 6 liens.

Serait-il possible d’avoir tout cela réalisé automatiquement? Economiser 3 à 6 jours de travail, ce serait génial non?

 

Est-ce qu’il existe des alternatives?

Oui nous en connaissons une qui s’appelle Bombyx4WP qui est un plugin WP développé par Benoit Chevillot (Beunwa) et Laurent Bourrelly.

Ce plugin est dédié au cocon sémantique, la théorie que Laurent a popularisé.

Comment est né notre projet de conversion?

C’est une demande qui est née dans des discussions entre des membres de la communauté WP Search Console, notre plugin de perception sémantique SEO.

Plusieurs experts qui prennent en main un projet doivent souvent effectuer une refonte de l’architecture du site. L’idée d’avoir une solution intégrée qui permette de gérer ces refontes de A à Z est devenue évidente.

Dans nos besoins, il est apparu la possibilité d’importer des contenus dans tous les objets de contenus d’un site WordPress :

  1. Les articles (posts)
  2. Les pages
  3. Les custom-posts

Pour des sites avancés, il est parfois plus simple de créer des entités de contenus séparées (custom-post).

Prenons l’exemple du cinéma :

  1. Les films
  2. Les réalisateurs
  3. Les comédiens
  4. Les prix de cinéma
  5. Un canal de distribution (en salle, en ligne, …)

Il sera plus simple de créer des fiches spéciales pour chaque type d’entrée. Voir même d’y ajouter des champs spécifiques (custom-fields) propre à chacun. Par exemple une fiche de film aura des dates. Date de création, Date de distribution, etc.

Avec des plugins comme Post2Post, il est possible de créer des relations entre les objets de contenus.  Si vous utilisez un plugin comme ACF, il est aussi possible de gérer ces relations. Vous créez un réel modèle de données sur lequel il sera possible d’extraire des informations intéressante.

  • Un film <-> Un réalisateur
  • Un film <-> Des comédiens
  • Un film <-> Des prix de cinéma
  • Un film <-> Un canal de distribution

Donc avec P2P, je peux obtenir une requête suivante :

  • Donnes-moi tous les comédiens qui ont joué avec TEL réalisateur.
  • Donnes-moi tous les comédiens qui ont obtenu CE prix de cinéma en TELLE année
  • Etc.

Ce qui permet de créer des vues dynamiques (templates) intéressantes car vous n’avez pas de contenu à créer/gérer.

Ce qui rend les analyses sémantiques de plugin comme WP SEO YOAST totalement improbable … puisqu’il ne sait analyser que les contenus encodés dans une balise TITLE+EDITEUR. D’où l’intérêt d’utiliser un crawler sémantique comme MITAMBO.

Donc avec le script MITAMBO MM2WXR je peux gérer ce genre d’importation complexe?

Oui c’est exactement l’objectif dans lequel nous avons créé ce script de conversion.

Il y a des limitations dans l’exemple ci-dessus. Nous pouvons créer des liens inter-contenus (liens placés dans le corps de texte) mais nous ne faisons pas (actuellement) les connexions P2P (post2post). C’est une demande qui est trop spécifique.

Mais on peut cibler plusieurs objets de contenu dans un mindmap.

A l’heure de publier cet article, il manque encore quelques fonctionnalités comme l’importation de ressources (surtout les images). Et il faut encore peaufiner certains détails. Mais il est possible de le tester.

Si vous souhaitez tester la conversion, prenez contact avec nous.

 

Laisser un commentaire